WILDENSTEIN

 Canton de Saint-Amarin Arrondissement de Thann
Superficie : 993 ha.
Population en 1990 : 190 habitants
Habitants : les Wildensteinois
Cours d'eau : la Thur

Origine du nom : du germanique wild sauvage, et stein, pierre, nom de la moraine glaciaire sur laquelle a été construit le
château.

 

a

        Blason : les verres à boire évoquent la verrerie à laquelle le village doit son origine ; le lévrier est   
celui de l'abbaye de   Murbach et l'écu est aux armes de Bollwiller.







Historique :

        Construit en 1312 par Peter von Bollwiller, et détruit en 1644 par les Suédois durant la guerre de Trente Ans, le
château de Wildenstein se dresse sur le territoire de Kruth. Il donne son nom à un hameau, développé autour d'une
verrerie fondée en 1699 par l'abbaye de Murbach, dont le territoire englobe Wildenstein jusqu'à la Révolution. En 1789,
la verrerie produit 250 000 bouteilles par an. En 1796, Wildenstein est érigé en commune indépendante. Démolie en 1885,
la verrerie est remplacée par une industrie textile. La découverte du procédé de fécondation artificielle des truites est réalisée
à Wildenstein en 1843 par Rémy et Géhin.

  

z
DAME JEANNE  

1808  
Verre  
Ancienne verrerie  

Grande bonbonne ronde d'une contenance de 50 litres, la dame Jeanne était destinée aux usines de
produits chimiques de Thann,  pour le stockage et le transport des acides. La verrerie de Wildenstein, outre les bouteilles
et bonbonnes, fabriquait de la gobeleterie, des verres ou des flacons gravés à la roue et à l'acide .

 

e
  TUILES PLATES 1845


  Verre
  Ancienne verrerie

        En verre uni blanc ou de couleur, ce type de tuiles, caractéristique de la région, était utilisé
  pour éclairer les   mansardes et les greniers. Trois échantillons qui connurent un vif succès furent
exposés lors de l'Exposition Nationale des produits industriels et agricoles de Paris.

r

CARAFE A VIN BLANC 1860  

Verre  
Ancienne verrerie  
 

        A fond remontant, cette carafe était fermée par un couvercle vissé lui permettant de recevoir de la
glace pilée pour rafraîchir le vin blanc.

 

t
  TOMBE DE ZEPHIRIN KIENTZY 1884

  Granit
  Cimetière


        Maire de la commune de 1835 jusqu'à sa mort, Zéphirin Kientzy est le dernier propriétaire de la   verrerie de Wildenstein,   avec la famille Griner. Chevalier de la légion d'honneur, il est à l'époque le plus   jeune député de France.

 

 
Textes et photos issus du livre Villages d'Alsaceľéditions FLOHIC

                                   
     

           Chaque année, comme nos aïeuls, L'ASSOCIATION des AMIS des VERRIERS de WILDENSTEIN récolte du sable à Wildenstein dans le but de créer des boules de Noël. On peut les acquérir en fin d'année au marché de Noël à Saint-Amarin, ou au Centre Départemental d'Histoire des Familles à Guebwiller. Ces boules, de couleur différente d'une année à l'autre sont soufflées par :

     
                                   
                   

Florian HARLING
Souffleur de verre
Verrerie des Moulins
68130 ALTKIRCH

       
 
   

La BOULE 2005 , couleur bleu de fer est obtenue par fusion réductrice sans adjonction de colorant du sable récolté à WILDENSTEIN. Elle a été soufflée à la canne et gravée à la roue. Son tirage, en décembre 2005, était limité à 271 pièces.

   
                         
                                   
                             

        La Boule 2006 en verre sodo-potassique-calcique de couleur brun foncé est le résultat de la fusion à 1350° du sable extrait par l'Association des Amis des Verriers de WILDENSTEIN sur le ban de la commune. La couleur est dûe au fer contenu naturellement dans ce sable et à l'adjonction de copeaux de bois et de souffre. L'objet est réalisé manuellement.

     
 
             
           
 

       La Boule 2007 est de couleur bleu de fer. Elle est obtenue par fusion réductrice sans adjonction de colorant du sable récolté à WILDENSTEIN. Elle a été soufflée à la canne et gravée à la roue. Son tirage, en décembre 2007, était limité à 290 pièces.

 
 
       
      Notre famille à Wildenstein:    
       
  y    
         Les UBERALL sont venus de Rapperswil en Suisse,
  où  Jérôme était verrier. Son fils Christian, maître  
  verrier  mourut en 1719 à Wildenstein. C'est la   petite- 
  fille de son  fils Blaise, prénommée Marie-Anne  qui s'est  unit avec  BOCK Antoine de Hecken en   1815. De ce  dernier couple  est  née BOCK  Rosalie  (mariée avec  RINNER  Joseph),  notre arrière   grand-  mère.
     
Tombe de la famille UBERALL au cimetière de   Wildenstein.   (photo C.AULLEN)  
                   
                 
Haut